La province chinoise Sichuan avec son coût bas d'énergie électrique se transforme en l'un des centres mondiaux du minage de bitcoins. Les armées des PC, installés dans les dépôts et les anciens sites industriels consomment jour et nuit de l'électricité pour que une crypto-monnaie prisée tombe dans les portefeuilles de leurs possesseurs. Le photographe Liu Xingzhe a immortalisé des jours ouvrables des salariés d'une de telles fermes dans le nord-ouest de la province Sichuan.

La ferme (avec le toit bleu) est située près d'une petite usine hydroéléctrique.

La pile d'entoilage est amoncelée près du système de refroidissement.

Beaucoup de boîtes également dans le foyer où habitent les salariés.

Propriétaire de la ferme, Liu âgé de 29 ans. Son entreprise offre ses services à ceux, qui veulent miner les bitcoins sans se rendre au Sichuan.

Un salarié monte un nouveau bloc des matériels.

Un mineur teste le bon état de marche des matériels multifonction.

Liu (à gauche) parle avec ses partenaires. Il s'est rendu au Sichuan en 2015 et se fait conduire plus de 7000 matériels client.

Le foyer pour les salariés de la ferme. Ils vont dans la ville la plus proche à distance de 32 kilomètres pas plus souvent qu'une fois par semaine. L'avantage consiste en l'absence de choses à acheter ici, donc c'est très facile d'épargner.

Le chemin vers la ville.

La ferme industrielle des bitcoins parmi les montagnes.