Sorare est un jeu de fantasy football mondial, créé par la startup française Sorare et qui se base sur la blockchain. L’entreprise a réussi une levée de fonds en deux tours de table pour un total de 4 millions de dollars auprès d’investisseurs comme e.ventures, Partech, Fabric, Semantic et André Schürrle. Le joueur allemand, champion de la Coupe du monde de 2014, était la caution sportive de ce pool d’investisseurs. Une deuxième caution sportive et pas des moindres a été décrochée par Sorare avec le défenseur du FC Barcelone Gerard Piqué. Ce dernier a investi par le biais de Kosmos quelque 3,5 millions d’euros, avec Emmanuel Seugé, ancien vice-président de Coca-Cola, à travers son fonds Cassius Family. Une opération qui va inciter les ligues et les clubs de football à signer avec la startup.

Jeu de fantasy football Sorare

Les débuts de Sorare

La startup a été fondée en 2018 par Nicolas Julia et Adrien Montfort, qui ont décidé de se lancer dans le gaming en lançant la plateforme Sorare en 2019. L’idée est née suite à la rencontre des deux fondateurs chez Stratumn, concepteur de solutions blockchain. Et c’est à ce moment qu’ils ont pensé à utiliser la blockchain dans l’industrie du jeu.

La plateforme Sorare offre de nombreuses caractéristiques uniques, notamment en permettant aux utilisateurs d’acheter et de vendre des articles de collection numérique rare, représentant des joueurs de football. Les opérations se déroulent sous forme de tokens non fongibles.

L’enseigne utilise la blockchain Ethereum, ce qui permet d’établir qui est le détenteur de la carte numérique et de garantir la rareté digitale des cartes. Au bout de quelques mois seulement Sorare est devenu l'un des jeux blockchain les plus populaires au monde, notamment auprès des collectionneurs et joueurs de football. Il faut dire que les ventes de la plateforme ont été multipliées par 10 passant de 30 000 dollars en décembre 2019 à 350 000 en juin 2020.

Jeu de fantasy football Sorare

Comment fonctionne la plateforme ?

Ce jeu répond aux attentes des footeux, des cryptos-evangelists et des habitués des jeux de cartes à collectionner. Trois univers très différents, réunis dans sur une même plateforme. Rappelons que les jeux de cartes à collectionner ont enregistré un franc succès ces derniers temps notamment avec Pokémon, Magic ou Hearthstone. Les aficionados échangent leurs items les plus rares, mais il faut s’assurer de l’authenticité de chaque carte dont la valeur peut atteindre plusieurs centaines d’euros. Et c’est là qu’intervient la blockchain, qui crée des articles de collection et des cartes uniques, existant dans la blockchain elle-même. Une manière efficace pour s’assurer de la traçabilité des échanges et vérifier l’authenticité d’un bien qui devient impossible à copier. Évidemment la rareté se paie!

En même temps, la startup va permettre aux joueurs de constituer leur équipe idéale en achetant les cartes à l’effigie des joueurs qui feront partie de leur sélection. La valeur de chaque carte dépend des performances des joueurs sur le terrain et qui font l’objet d’une évaluation minutieuse tout au long de l’année. Les utilisateurs de la plateforme peuvent jouer, défier leurs amis et collectionner des objets, rendant l’expérience inédite.

Jeu de fantasy football Sorare

Vers un développement international

Initialement, Sorare a réussi un premier tour d’amorçage de 500 000 euros, mais en vue de développer son activité et son équipe, en plus d’améliorer l’expérience des joueurs, la startup a recruté de nouveaux designers et ingénieurs full-stack. De même qu’elle a réussi à convaincre de nouveaux investisseurs. Elle prévoit aussi de doubler le nombre de clubs de football sous licence, en signant une collaboration avec les 20 premières ligues de football du monde. Son objectif est d’offrir aux gamers un jeu de fantasy football complet. Elle a déjà pris contact avec plus de 90 clubs de football en Europe, aux États-Unis et en Asie, à l’instar de la Juventus, l'Olympique Lyonnais, la K League et la Major League Soccer (MLS). Mais elle vise à atteindre les 150 clubs.

De nombreux clubs de football vont tokéniser leurs joueurs sur la blockchain. Ce qui va permettre à la plateforme de devenir le premier jeu de fantasy football au monde. Et pour atteindre cet objectif, l'enseigne a gagné un investisseur de taille qui est Gerard Piqué qui occupera également le poste de conseiller stratégique du conseil d’administration de la startup. En 2020 la startup a pu accrocher 50 000 utilisateurs et elle s’attend à tripler ce chiffre en 2021. Les perspectives d’avenir sont prometteuses, surtout que le chiffre d’affaires en mois de novembre 2020 a atteint 750 000 dollars.

Jeu de fantasy football Sorare

La startup a pu être rentable dès la première année de son existence et ce grâce à la vente des cartes. En plus des licences signées avec les différents clubs de football, qui génèrent des ressources financières importantes. Les ligues et les clubs y trouvent leur compte aussi étant donné qu’ils touchent un pourcentage des ventes de cartes, ce qui constitue une source de revenus pour eux, surtout que les droits télé sont plafonnés et que les stades ne sont pas toujours remplis.

Il convient de rappeler que le marché des cartes de sport représente 5,4 milliards de dollars aux États-Unis seulement. En plus, quelque 200 millions de personnes jouent aux fantasy sports de par le monde. Des chiffres qui confortent les ambitions de la startup à plus long terme.

Pour vous inscrire et commencez une belle aventure Sorare merci de parcourir ce lien